LE MANS BUGATTI le 23 Novembre 2013

Avec 7 virages à droite et 4 à gauche sur une longueur totale de 4185m, le circuit Bugatti comporte une partie commune avec le circuit des 24 Heures de 13,629 km utilisé pour les 24 Heures du Mans auto. Cette partie s'étend du virage du raccordement au virage de la Chapelle en passant par la ligne droite des tribunes et la chicane Dunlop.

 

Le circuit est utilisé entre autres pour le Grand Prix de France moto, les 24 Heures Moto, ainsi que pour des courses historiques telles que LM Story (Le Mans Classic ayant lieu sur le tracé de 13,629 km). Il ouvre également la saison du championnat de France de Superbike. S'y déroule également une épreuve des World Series by Renault, Formule Renault 3,5 L, Formule Renault 2,0 L, et Mégane Trophy.

      JOURNEE

 

Le matin : Samedi 23 novembre 2013, un matin pas comme les autres.

 

Déjà c'est matinal, et à 04h45 du matin c'est déjà le grand remu ménage. Ensuite j'ai plaisir d'amener avec moi Dimitri, une journée entière lui permettant de découvrir le monde dans lequel j'évolue. Et finalement car c'est dans l'antre du sport automobile que nous allons, le circuit Bugatti du Mans (infrastructure des 24h du Mans, ligne de départ, courbe Dunlop, tribunes, paddocks, etc.).

 

Matinal mais efficace : départ de la maison à 05h30 pour charger la Lotus, 06h00 celle-ci est chargée et à 08h00 nous arrivons à destination à la suite d'un voyage qui est passé comme un éclair. Sur place, y a du lourd. Le plateau est à la hauteur de l'endroit !!!

Après un briefing plutot énergique de la part du repsonsable sécurité du circuit, il est temps de préparer l'auto pour la journée.

Le midi : La fin de l'Open Pitlane se fait un peu prématurément à cause d'un incident sur la piste, vers 11h40. C'est le moment d'aller voir mes amis de chez MK. Et oui, CARMAISLIGHT et MK Sports Cars sont présents avec un stand de grand confort qui a de l'allure (semi remorque équipé écurie de course, outillage, auvent pouvant abriter 3 voitures, dépendance détente) : bravo Laurent pour l'organisation, çà en met plein la vue.

 

Ce qui m'intéresse le plus, c'est en premier lieu de récupérer les pièces que j'attends avec impatience depuis 2 mois (pont, cardans, carrosserie, moyeux arières, sièges, etc etc.). Ensuite, profiter de Dany (pilote et mécano MK) pour poser les questions qui s'imposent et finalement, regarder sur les modèles que nous avons sous les yeux les spécificités de montage.

 

Pour ne pas faire trop d'aller retour, je rapproche l'Audi et en moins de temps qu'il n'en faut pour dire "ouf", la voiture est déjà remplie à rabord, bravo et merci Dimitri.

Après ce ravitaillement en pièce et les sessions découverte de ce matin, c'est le moment de se ravitailler. Avec à peine 5° de température, on décide de sortir de l'enceinte du circuit pour aller chercher un peu de chaleur. Ou çà ? Au Quick ! Ca fait au moins 10 ans que je n'y suis pas allé et le Quick & Toast est toujours mon Burger préféré :D

 

Le soir : Afin d'être aussi efficace que ce matin, on prépare les rampes et tout ce qui va bien pour qu'après notre dernière session tout se fasse le plus rapidement possible.

 

Il fait nuit noir quand la piste se ferme et notre stratégie a été la bonne, la Lotus monte directement et nous prenons aussitôt la direction de Performans Engine afin de rejoindre Frédéric qui nous attend. En effet, la Lotus va rester quelque temps au Mans afin de suivre une cure d'amaigrissement et de peaufinements (à suivre ici dans la préparation LOTUS).

 

Ensuite direction Paris. On a en tête les moments de la journée ! C'est agréable.

Dimitri sans rien lui demander me dit qu'il reviendra.

 

J'ai bien l'impression que j'ai réussi mon coup et que mon cousin est heureux !

      CHRONOS

 

Distance Parcourue :

Vmax :

Meilleur Temps :

Vitesse Moyenne :

200 Km

197.9 Km/h

2'03"30

122.5 Km/h

      PLATEAU

 

Journée circuit au Mans organisée de curcroit par une organisateur généraliste, on s'attend bien évidemment à voir du lourd. Et bien oui c'était le cas :

  • Porsche 911 4S Type 997

  • Nissan GTR

  • Ford GT 40

  • Caterham Seven

  • Caterham SP/300.R

  • Megane RS

  • Clio 4 RS

  • Lotus Elise et Exige

  • Proto Peugeot

  • MK Indy R

  • Mercedes C63 AMG

      RÉGLAGES

 

Pressions Pneumatiques :

AvG : 1.6bar

AvD : 1.6bar

​ArG : 1.6bar

ArD : 1.6bar

Compression Amortisseurs :

AvG : -6

AvD : -6

​ArG : -6

ArD : -6

Barre Anti-roulis : Moyennement Dur

Humidité :                             /

Température :        03°C      /       06°C

      PERFORMANCES

 

Sessions du matin : La toute première session n'est pas des plus agréable car il y a déjà des furieux en piste et moi j'y suis pour d'abord roder correctement mes plaquettes toutes neuves, et essayer de bien cerner le circuit. En fait je n'ai fait que roder les plaquettes.


Ce n'est que partie remise puisque la 2eme session permet de voir ou on peut se mettre, ou il ne fait surtout pas aller. L'objet de toutes mes attentions c'est la fameuse courbe DUNLOP, l'attraction inconctournable ou il faut pour simplement être poli, "avoir du coeur".

 

Je ne suis pas satisfait de ma géométrie, ceux qui suivent mon aventure savent que je suis sur des valeurs totalement pourries et donc j'hésite, mais je prends mes marques.


Au final, nous aurons assez peu tourné le matin, normal compte tenu des circonstances. Je me suis organisé pour que Dimitri fasse une session à bord d'une MK l'après midi. C'est effectivement l'occasion de tester la différences de sensation entre une LOTUS et une MK, indepandemment de la différence de potentiel.

 

Sessions de l'après-midi : C'est maintenant au tour de Dimitri de prendre place dans le baquet d'une MK. !!! L'aimable pilote qui l'accueille a un petit mot sympa pour le mettre en confiance : "Met tes bras sérrés, au cas ou on fait un tonneau. Mais bon t'inquiètes pas, on en fera pas !!!"

Dimitri qui a fait de la moto, est ravi parce qu'apparamment les sensations de moto sont là : vent, haut dans les tours, le son.

 

Perso, j'en profite pour me mettre également en piste. Tout seul, c'est le moment parfait pour taper un peu plus fort sur les freins, l'accélérateur. Je me focalise sur la DUNLOP. Il faut que j'y sois rapide.

 

A 190km/h, j'arrive à ammorcer le virage en levant à peine le pied. A presque 180km/h, c'est terriblement prenant et jouissif !!! Autant vous dire qu'a cette vitesse, prendre une courbe se fait tout en apnée. Le pire c'est qu'ensuite il y a un gros freinage pour prendre un gauche/droite important pour rester dans le coup, c'est encore à couteaux tirés.

 

J'ai bien pris le truc maintenant, je vais pouvoir en faire profiter Dimitri dans la 2eme session.

Aussitôt dit, aussitôt fait. La session suivante, il n'ose rien dire, mais j'admire sa confiance car c'est pas moi qui serai passager en pareille occasion, ah non du tout :(

 

Dans la 3eme session, on se rend compte tous les deux que nous sommes plus rapide que pratiquement tout le monde à 2 endroits, le double droit ammorçant la ligne des stands et la courbe DUNLOP.

C'est déjà çà, car les chronos ne sont pas terriblement flatteurs : 2'03"3

 

Pourquoi ? Bah comme d'habitude, c'est psychologique mais quand je ne connais pas le circuit, je suis nul :( Quand je suis accompagné c'est encore pire.

 

La 4eme session c'est pour moi l'apogée car l'organisation nous a programmé la possibilité de tourner sur le circuit en pleine nuit avec l'éclairage de la course des 24h : UNIQUE et SENSATIONNEL (voir la vidéo). UN GRAND MOMENT !!!

      BILAN

 

A coup sûr une journée qui restera en mémoire; à coup sûr une sortie circuit à renouveler. Quel pied de tourner sur ce circuit mythique !!! Quelles sensations de l'avoir fait également de nuit, avec les repères complètement perdus !!!

Pourtant, au regard de la vidéo et de la télémétrie, mon dieu que je suis lent. Je ne suis pas à l'aise sur les circuits rapides, et ce pour deux raisons :

  • un, je n'en ai jamais vraiment fait à part Dijon cette année

  • deux, l'auto doit être parfaitement réglée (pas mon cas)

 

C'est donc avec plein d'espoirs que je remémore ces bons moments, et rêve déjà d'y retourner en étant mieux armé.

Show More
  • google-plus-square
  • twitter-bird2-square
  • facebook-square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now