CHAMBLEY le 07 Juin 2014

Ce magnifique circuit, très complet, est adapté à la pédagogie et aux stages de formation, en raison de sa très grande sécurité, de ses zones d'adhérences variables et de son tracé technique.

      JOURNEE

 

Le matin : Ce matin, c'est avec une humeur enjouée que je me lève. Arrivée la veille chez mon cousin Dimitri, il ne reste qu'une seule heure de route pour arriver sur le Circuit de Chambley. Pourquoi enjouée ? Car la journée s'annonce excellente !!! Excellente pourquoi ?


Pour de multiples raisons :

 

  • Déjà une journée circuit et tourner avec ma Lotus,

  • Ensuite, une journée ensoleillée,

  • En compagnie de mon cousin,

  • et pour finir la famille qui vient me voir.

Le midi : Cette année, étant donné le peu de  participants, le traiteur n'est pas présent et c'est Marion, ma tante Blandine et Carine qui ont préparé un pique-nique.

Au menu, salade de concombre, carotte, pomme de terre, macédoine et poulet rôti. Les chips sont de la partie, essentiellement pour Pauline.


Le pique-nique est une très bonne idée, sauf que c'est année la soleil est présent et accompagné d'une chaleur pesante. C'est le gazon qui nous acceuille mais même pas un arbre pour nous protéger des coups de soleil. C'est donc la première sortie du tube de crême solaire.
 

Le soir : Le circuit fermant à 17h, c'est donc en fin d'après-midi que nous nous organisons pour retourner chez mon cousin. Sur la route, on debrief et on se dit que nous n'étions pas loin d'aller chercher un excellent chrono. Dimitri ayant fait ses premiers tours au volant d'une Lotus, nous avons pu échanger longuement sur la difficulté à rouler vite sur un circuit, d'autant plus sur celui de Chambley qui est vraiment technique et sur lequel les yeux doivent être devant, derrière, dedans.


Bilan, c'est super difficile et la vidéo ou être passager ne permet de se rendre compte à la fois de la technicité et l'effort physique à mettre en oeuvre. Allez Dim, reprends toi, il y en aura d'autre et il faudra être prêt.

 

Bilan :

  • Une journée de bonheur, à faire ma passion, entourée de ma famille !!!

  • Une voiture qui marche plutôt très bien avec laquelle il est désormais très plaisant de conduire

  • Un chrono amélioré

  • Un seul regret : la chaleur qui a eu pour conséquence de rendre le pique-nique un peu quamiquaze, et tourner sur circuit éprouvant

  • La mise en pratique de l'appel contre-appel dans les virages sérrés

  • Il faut une voiture légère sur ce circuit. La puissance n'est pas un atout. Les 111S s'expriment en mettant plein gaz dans tous les virages, quelque chose d'impossible à faire avec une Exige comme moi avec le double de cheveaux.


 

      CHRONOS

 

Distance Parcourue :

Vmax :

Meilleur Temps :

163 Km

180.4 Km/h

2'01"3

1/2
      PLATEAU

 

Journée organisée par le Club Lotus France, on ne s'attend bien évidemment à ne voir que des Lotus. Et bien oui c'était le cas, mise à part :

  • Ariel Atom

  • Lotus 2-11

  • Porsche 964

  • Ford Focus RS

  • BMW M135i

      RÉGLAGES

 

Pressions Pneumatiques :

AvG : 1.6bar

AvD : 1.6bar

​ArG : 1.6bar

ArD : 1.6bar

Compression Amortisseurs :

AvG : -8

AvD : -8

​ArG : -10

ArD : -10

Barre Anti-roulis : Moyennement Dur

Humidité :                             /

Température :        25°C      /       31°C

      PERFORMANCES

 

Sessions du matin : Première mission du matin, rodage des plaquettes. Ca revient de plus en plus souvent cette histoire :( En même temps, j'attaque de plus en plus fort donc normal de manger des plaquettes. Pour ce qui est de chauffer la voiture, avec les 25° dès le matin, autant dire qu'il n'y a pas grand chose à faire.


Les deux premières sessions s'effectuent à bon rythme. Elles m'ont d'ailleurs permis de voir que sur 2 virages je ressortais trop en sous régime et donc qu'il fallait que je descende un rapport. Une fois mis en application, les chronos tombent et suis régulier en 2'01 soit mes meilleurs chronos sur ce circuit.


La dernière session de la matinée, c'est Dimitri qui prend le volant de la Lotus. Premiers tours de roues sur Circuit, première fois au volant d'une vraie sportive, en conduite à droite de surcroît. Bilan c'est pas facile !
 

Sessions de l'après-midi : Le début d'après-midi, c'est de nouveau Dimitri qui s'y colle. Avec quelques conseils, il se dévergonde le bougre et pose un chrono de 2'21 qui ne restera pas dans les anales biensur mais qui constitue une vraie prise de plaisir.


Ensuite c'est le moment pour moi de faire monter pendant quelques tours mes invités du jours. Il y a plusieurs abandons : Blandine, Lily et mon père ;)
Les sessions avec Marion et ma Chérie sont une formalité. En 2'02 je suis hyper facile. Je dicte exactement ou je veux que la voiture aille et elle suit parfaitement. Les trajectoires sont propres, les freinages appuyés mais sans trop en faire afin de faire peur à personne.

De nouveau Dimitri en Co-pilote, nous sommes partis pour battre le record du matin. La session est rapide et le rythme monte régulièrement. Au bout de 5 ou 6 tours, les lacets du circuit s'enchainent rapidement à tel point que mes intermédiaires sont tous en améliorations. Malheureusement, dans le double gauche qui précède la grande courbe, j'en met un peu de trop et le dérrière m'échappe provoquant un 180°. Ca faisait longtemps que çà ne m'avait pas arrivé (4 TrackDay) et c'est toujours aussi marrant !!!


Reparti de plus belle, le tour suivant me vaut un splendide tête à queue bien maitrisé en plein milieu de la grande courbe; donc à plus de 130km/h. Le train arrière a décroché subitement sans signe avant courreur. La faute ? Aux pneus, ils sont bouillant et ne sont plus dans leur plage d'utilisation. Il fait 31° cet après-midi et tourner fort est un vrai suplice !!!


Dès lors, il est clair que l'on pourra pas aller plus loin aujourd'hui même si la dernière session sans chrono :( a été sacrément rapide (probablement la plus rapide de la journée).

 

Avant le départ de cette dernière session, j'ai remarqué dans les paddock un jeune garçon en fauteuil roulant. Ses yeux en admiration devant les voitures, je n'ai pu m'empêcher de l'inviter à faire un petit tour en ma compagnie. De retour dans les stands, son papa l'installe à bord et après avoir fait connaissance (il s'apelle Romain), nous voilà parti faire un petit tour hors circuit. Les 2 ou 3 accélarations/freinages l'enthousiasme et j'ai rapidement réalisé que j'avais réussi dans la même journée à faire plaisir à la fois à un garçon que la vie n'a malheureusement pas gâté, et à la fois à mon cousin. Mission remplie !!!

  • google-plus-square
  • twitter-bird2-square
  • facebook-square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now