1/3

Forums & Liens

Clio Renault Sport 2.0 16v Jean Ragnotti !!!

Lancée en mai 2001 avec d'importantes évolutions mécaniques, de trains roulants et de présentation, Clio Renault Sport 2.0 16v s'est imposée comme la référence des sportives compactes grâce à ses performances et à son compromis optimal entre efficacité et confort. Sur cette base, la série limitée "Jean Ragnotti" a été développée afin de satisfaire les clients recherchant avant tout les performances et les sensations.

La présentation extérieure reflète le caractère sportif de cette série spéciale. Uniquement proposée avec la teinte exclusive "Bleu Mondial", elle dispose d'un becquet de hayon arrière spécifique et d'un bouclier avant avec une lame inférieure souple. Les jantes Speedline "Turini", au dessin procjedes modèles de compétetion, complètent cette présentation de sportive affûtée.

A l'intérieu, une sellerie spécifique en tissu gris foncé "Moss", assure un excellent maintien en conduite sportive, et confère un aspect plus technique et sportif. Les rappels de la teinte de carrosserie, en exécution satinée, sur les baguettes de planche de bord, l'insert du volant, le pommeau de levier de vitesses et l'entourage des compteurs, évoquent également l'univers de la course automobile.

Des évolutions radicales au bénéfice de l'éfficacité et des performances

Cette série limitée "Jean Ragnotti" bénéficie d'un développement des liaiasons au sol entièrement axé sur l'obtention d'une efficacité maximale. La chasse du train avant est augmentée afin de rendre la direction plus informative et de conserver une stabilité optimale aussi bien en ligne droite qu'en virage du fait de l’élévation du niveau de performance.

Grâce au déport des nouvelles jantes, la voie avant est élargie de 20mm et la voie arrière de 10mm. Cet élargissement permet d'augmenter le potentiel d'adhérence transversale.

L'assiette générale est rabaissée de 3mm grâce à de nouveaux ressorts avant et arrière. Aec un tarage renforcé à l'avant, la suspension est affermie et confère un comportement plus réactif au bénéfice de l’efficacité globale de la voiture. L'ensemble de ces modifications est complété par l'adoption de pneumatiques à la structure plus rigide. LA réponse de la direction est ainsi plus directive avec un train avant plus incisif. Egalement au profit de l’efficacité, la lame souple sous le bouclier avant et le becquet arrière de hayon plus important procurent un gain en appui t en finesse aérodynamique.

En complément de ce travail sur les liaisons au sol et l'aérodynamique, la voiture a été allégée de 80kg. Cet allègement est conforma à l'esprit radical de cette série spéciale et a été obtenu notamment par le remplacement de la roue de secours par deux bombes anti-crevaison et la suppression de certains équipements comme la climatisation, l'ABS, les airbags latéraux, les lampes aux xénon, la bac sous siège passagerou encore les surtapis. L'insonorisation a également été adaptée avec notamment des vitrages de porte moins épais et l'adoption d'un pare-brise teinté, non amortissant et non athermique.

Le moteur 2.0 16v (F4R) de 172ch (124kW) à 6 250 tr/mn et 200 Nm à 5 400 tr/mn et la boite de vitesses sont repris sans modification. Grâce au travail d'allègement, les accélérations progressent avec 14,8s au 400m DA et 27,2s au 1 000m DA contre respectivement 15,1 et 27,7 pour la version servant de référence. Cette clio abaissée, raffermie, allégée fait preuve d'une efficacité maximale et entre dans le cercle des sportives exclusives avec le 0 à 100 km/h abattu en 6,9s.

Grâce à ses performances, Clio Renault 2.0 16v "Jean Ragnotti" satisfera les conducteurs les plus sportifs et offrira une base privilégié pour les pilotes amateurs en rallye dans la catégorie Groupe N avec un rapport prix/performances particulièrement compétitif.

Disponible à 300 exemplaires en France, Clio Renault Sport 2.0 16v "Jean Ragnotti" sera commercialisée à partir de fin juillet 2002, au prix de 19 500€.

A propos de Renault Sport

Fiche Technique

Le groupe Renault est un constructeur automobile français. Le groupe possède des usines et filiales à travers le monde entier. Fondé par les frères Louis, Marcel et Fernand Renault en 1899, il se distingue rapidement par ses innovations, en profitant de l'engouement pour la voiture des "années folles".

 

Il est nationalisé au sortir de la Seconde Guerre mondiale, en grande partie à cause de la collaboration, présumée, de ses dirigeants avec l'occupant allemand. « Vitrine sociale » du pays, il est privatisé durant les années 1990. Il utilise la course automobile pour assurer la promotion de ses produits et se diversifie dans de nombreux secteurs.

Renault Sport est la branche sportive de la marque automobile française Renault. Elle a été fondée en 1976 à la suite de la fusion des activités sportives d'Alpine et de Gordini, ces deux branches appartenant à Renault.

 

Depuis sa création, Renault Sport a mené les différents programmes sportifs de Renault en endurance, en Formule 1, en rallye et en tourisme. Un département « Voitures de série » a également été lancé en 1995 pour développer les modèles sportifs de la marque.

 

La gamme Renault Sport comprend des modèles de série et des modèles destinés à la compétition (monoplaces et berlines).

 

Liste des modèles de série :

​​

  • 1962-1977 : Alpine A110

  • 1964-1970 : R8 Gordini

  • 1970-1974 : R12 Gordini

  • 1976-1985 : Alpine A310

  • 1976-1982 : R5 Alpine

 

  • 1980-1986 : R5 Turbo

  • 1981-1985 : R18 Turbo

  • 1982-1984 : R5 Alpine Turbo

  • 1983-1985 : Renault Fuego Turbo

  • 1984-1989 : R11 Turbo

  • 1984-1991 : Alpine GTA

  • 1985-1991 : Renault Supercinq GT Turbo

  • 1985-1986 : R11 Turbo Zender

  • 1986-1989 : R9 Turbo

  • 1987-1994 : R21 2L Turbo

  • 1989-1996 : R19 16S et 16V

 

  • 1990-1992 : R25 V6 Turbo

  • 1991-1996 : Renault Clio 16S et 16V

  • 1991-1995 : Alpine A610

  • 1993-1996 : Renault Clio Williams

  • 1993-1996 : Renault Safrane Biturbo

  • 1997-1999 : Renault Spider Renault Sport

 

  • 2000-2006 : Renault Clio II RS 2.0 16V, RS 2.0 16V Jean Ragnotti

  • 2000-2005 : Renault Clio V6 Renault Sport

  • 2004-2009 : Renault Mégane II Renault Sport, F1 TEAM, R26R

  • 2006-2012 : Renault Clio III Renault Sport, F1 TEAM R27 , RedBull Racing , Gordini

  • 2008-...  : Renault Twingo II Renault Sport, Gordini RS

  • 2009-...  : Renault Mégane III Renault Sport

 

  • 2013-...  : Renault Clio IV Renault Sport

Modèle : CLIO 2.0 16v Jean Ragnotti

Nombre : 300 ex.

Année de production : 2002

Code Véhicule : CB1N 


Moteur :

Ref : Code F4R 736
Type : 4 cylindres en ligne (16 soupapes)

Position : Transversal avant

Energie : Essence

Culasse/Bloc : Aliage léger / Fonte
Alimentation : Sequentielle multipoint

Suralimentation : Non

Type Turbo : Non

Pression Turbo : Non
Cylindrée : 1 998 cm³
Alésage x course : 82.7 x 93

Compression : 11:1

Distribution : Double arbre à cames en tête
Régime maxi : 7 200 tr/min

Puissance fiscale : 10cv
Puissance maxi : 172ch à 6 250 tr/min

Puissance au litre : 86 ch/l
Couple maxi : 200Nm (20,4 mkg) à 5 400 tr/min

Couple au litre : 100Nm et 10,4 mkg

Type huile : 5W40 100% synthèse

Capacité huile : 4,75L

Transmission :

Ref : JC5 129

Type : Traction, 5 rapports mécaniques manuels

Type huile : 75W80

Capacité huile : 3,1L

Filtre : Purflux LS932

 

Carrosserie et châssis :

Type : Berline
Cx : 0,35

SCx : 0,68
Suspension avant : Mc Pherson

Suspension arrière : Essieu en H

Direction : Crémaillère, assitée

Diamètre de braquage : 10,7 m

Nb de tour volant : 2,8
Freins avant : disques vent. 280 mm
Freins arrières : disques plein 238 mm

Garde au sol AV/AR : 155/272 mm

Poids :

Constructeur : 1 021 kg

Répartition AV/AR : 65/35
Rapport poids/puissance : 5,94 kg/ch

Dimensions - capacité :

L/l/h : 3 812 - 1 639 - 1 414 mm

Empattement : 2 485 mm

Voies AV/AR : 1 437/1 402 mm
Jantes avant/arrière : Turini 7J16 ET 38
Pneumatiques avant/arrière : 195/45/16
Carburant : 50 l

Budget :

Prix d'origine : 19 500€

Cote 2016 : 10 000€

Performances :

400  m D.A. : 14"8
1 000 m D.A. : 27"2
0 à 100 km/h : 6"9
V. max. : 220 km/h

MA CLIO RS 2.0 16v JEAN RAGNOTTI

Moi fan de la CLIO 2 RS, non pas du tout. De la série spéciale "Jean Ragnotti" alors, non plus. Alors alors pourquoi avoir acheté cette auto ?

 

Et bien principalement par opportunisme et pour participer à la bulle spéculative qui entoure les autos dîtes "limitée". C'est dégueulasse je l'avoue car il y a probablement des vrais fans de cette auto qui auraient aimé mettre le grapin dessus.
Donc pour apaiser ma conscience, je me dis que c'est quand même la voiture préférées de mon cousin adoré Dimitri. Du coup je fais une bonne action, non ?

 

Si si, un heureux = Dimitri, un opportuniste financier = Moi, et une auto qui s'en sort bien car elle va être chouchoutée. Voilà une belle intro je trouve.

Mais comment j'ai eu l'idée d'acquérir une RAG (surnom de cette série spéciale). Et bien déjà car mon cousin m'a rappelé à de nombreuses reprises que c'était sa voiture préférée. Il a pourtant une Mégane RS R25 le bougre.
Et puis de mon coté je suis admiratif de l'homme et pilote Jean Ragnotti. Quelle carrière !!! Quel talent !!! Je ne crois pas que son talent eu été assez reconnu et récompensé. Un sacré gaillard. Il suffit de regarder des vidéos de lui en train de piloter un Clio, c'est quelque chose. De l'art même à ce niveau.

Donc, une Renault sportive dédiée à mon idole, çà ne pouvait que m'interpeller.

 

En 2015, j'ai déjà pu mettre la main sur les véhicules qui m'intéressaient prioritairement (Clio Williams, Alpine GTA, Super 5 GT Turbo, Safrane BiTurbo) et donc c'est peut-être le moment pour s'intéresser à cette RAG qui je le rappelle est une série exclusive France, radicale et limitée à 300 exemplaire. En parcourant les annonces, forcé de constater que les exemplaires en vente ne sont pas donnés : 9 000€ minimum et plus bien évidemment avec un kilométrage ne dépassant pas les 120 000 km. C'est au delà de ce que j'ai eu l'habitude de mettre (mise à par la GTA) et du coup je remet l'idée de cet investissement à plus tard.

Un jour de Juillet 2016, je tombe sur un modèle qui se trouve du coté de Dieppes. Elle a l'air dans un très bon état, d'origine, pas de circuit et surtout seulement 98 000km. Prise de contact et visite de la bête le weekend suivant. La bête ?
OUI j'y viens. Je m'approche et là je suis vraiment sur le cul. Certe c'est une Clio mais on voit tout de suite que ce n'est pas n'importe quelle Clio. C'est une sportive de toutes évidences avec un look agressif mais sans trop (ce n'est pas la R21 ou bien la Safrane BiTurbo).
La couleur bleu est carrément super belle. J'étais fan du bleu 449 de la Williams mais alors là c'est au moins aussi chouette. Les jantes blanches que je trouvais quelque peu "kéké" en photo lui vont à ravir. Une belle surprise jusque là.

 

C'est ensuite l'éssai routier. BLUFFANT !!!
J'ai l'habitude de conduire des voitures de sport qui vont vite (ma Lotus de piste) et je suis carrément surpris de la tenue de route. C'est ferme, très ferme même. Le feeling au volant est génial grâce au train avant incisif. SUPER !!!
Coté moteur, le F7R de la Williams en mieux. Il y a un couple à bas régime qui élance l'auto puis arrive une plage durant laquelle il ne se passe pas grand chose, mais alors passé les 4800 tr/mn, çà envoi, çà envoi et çà envoi. Oh zut il y a un rupteur à 6 200 tr/mn. En mode sportif, la boîte très bien étagée permet de rester dans la plage moteur optimale.

Voilà visite terminée. J'ai été bluffé par cette auto que je découvrais. Du coup j'ai dit "OUI je la veux" comme un enfant devant un jouet.

Pas très rationnel mais au diable le rationnel quand la passion est là.

 

Les jours suivants ont été mis à profit pour la négociation. Affiché à 10 000€, le vendeur ne veut vraiment pas descendre en dessous des 9 500€. Comme il est mécano dans une concession automobile, je lui demande de remédier aux différents points négatifs suivants :


- pare chocs avant et arrière avec rayures
- rétro à repeindre
- pare-brise fissuré
- sonde de température extérieure defectueuse
- vidange
- revoir le raisonnement de l'échapement en sortie de collecteur

 

Il n'y a guère que les jantes auxquelles j'aurai aimé redonner un bon coup de jeune mais comme je voulais que ce soit fait dans les règles de l'art, j'ai préféré laisser ainsi. Allez, un petit séjour à Paris avant d'aller bien au chaud dans la Meuse. Attention Dim, elle arrive la RAG :D

Les points positifs :


+ un futur collector sans la moindre hésitation

+ la carrosserie est dans un très bon état

+ la peinture est vraiment belle
+ l'intérieur est impéccable pour son âge

+ le moteur envoi du lourd

+ les jantes blanches lui vont super bien

+ le vendeur est mécano

Les points négatifs :


​- Griffure sur le pare-choc avant et arrière

- Coque de rétro à repeindre
- Ligne d'échapement qui claque
- Les jantes sont bonnes à repeindre

- Sonde de température extérieure HS

- Pare-brise fissuré

En voir plus

DECEMBRE 2016

Je ne l'ai pas précisé plus haut et j'ai bien tord, car un point qui m'a convaincu d'acquérir cette auto, c'était son faible kilométrage : 98.400 km. Le pied de trouver une voiture d'occasion de 13 d'âge et moins de 100 mille.

Mais voilà, il fallait que çà arrive un jour et pour vous dire, je souhaitais que çà moi qui vive cet instant assez particulier du passage des 100.000 km.

Pour l'occasion, j'en ai profité pour faire un petite photo souvenir au détour d'une ballade. Allez ma grande, tu vas t'en remettre !!!

JUIN 2017

En voir plus

Voilà bien longtemps que la Rag n'a pas tournée :( et ce pour diverses raisons : fuite d'huile au niveau de la boite de vitesse (apparemment très classique sur la clio RS et sans vraiment de solution), un manque de temps pour faire l'appoint et finalement la nécessité de faire tourner mes autres autos. J'ai donc repoussé et encore repoussé jusqu'à me dire que ce n'était plus possible de rester comme çà. J'ai donc pris l'initiative de faire la vidange de boite en tentant d'atténuer cette fuite.

Pour ce faire, j'ai commandé de l'huile de boite/pont API GL-5 indice 75W140 et acheté un additif FACOM censé corriger les défauts des joints et bagues d'étanchéité élastomère causés par le vieillissement et le dessèchement. Je n'ai pas la moindre idée si çà va fonctionner ou pas, mais j'aurai au moins tenté.

Alors pour commencer, il faut identifier les bouchons de vidange ainsi que l'endroit qu'il est nécessaire d'utiliser pour le remplissage. Coté vidange facile, mais l'autre c'est plus délicat. L'ancien propriétaire m'avait indiqué qu'il était préférable de retirer la boite à air et c'est dans cette opération que je me lance. Une fois celle-ci enlevée, on a un accès plutôt aisé à l'endroit en question, qui chez moi est équipé d'un petit tuyau avec capuchon qui va s'avérer fort utile. En effet, ma seringue spéciale ayant déjà servie à faire ce même genre d'opération sur mon Alpine GTA, s'adapte parfaitement à ce tuyau et la manœuvre et en deux temps trois mouvements l'opération est effectuée.

C'est donc avec un grand et certain plaisir que je puis enfin démarrer l'auto et all​er faire une petite ballade bien méritée (une fois les mains débarbouillées). Reste à voir si la fuite a disparue ou a fortement diminuée, à suivre. 

DOCUMENTS D'EPOQUE

En voir plus

MON JEANNOT EN ACTION

  • google-plus-square
  • twitter-bird2-square
  • facebook-square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now